Mon chéri …

Nous toutes avons déjà eu ce début de phrase, que ce soit pour parler de lui au présent ou au futur on a toutes au moins une fois commencer une phrase comme cela. Pour celles déjà en relation c’est souvent du style « mon chéri l’autre jour… » (jamais on ne rate une occasion de nous plaindre/vanter auprès de nos copines ) et pour celles à la recherche de leurs chéris c’est souvent des  »mon (futur) chéri il devra être x, y, z ». Mais surtout, il devra être beau.

Toutes les princesses que nous sommes, « victimes » des contes de fées de notre enfance rêvons du prince charmant qui viendra sur un cheval blanc nous délivrer de nos prisons et nous aimera jusqu’à la fin des temps. Il devra être super beau, courageux, avec des traits parfaits, mais surtout notre moitié doit obligatoirement être un prince, et pas n’importe lequel, un charmant lol; et nous vivrons heureux jusqu’à la fin des temps.

Ce que nous oublions souvent c’est que les contes de fées ne nous narrent pas les relations de nos princesses avec les princes en questions jusqu’à la fin des temps. Et s’il est vrai que tous sinon presque tous les princes des contes ont pour qualités premières le courage et la beauté physique ce ne sont pas elles seules qui font que les princesses leur disent ‘’oui’’, je vous promets il en faut plus…bien plus.

Mesdames prenez un « crapaud » pour lequel votre cœur a accroché, faites de lui un prince et rendez le charmant.

Dans la vraie vie, celui là qui peut être notre prince n’a pas forcement l’allure et la prestance décrites dans les contes, si ça se trouve il n’a pas de cheval, n’en a jamais vu même si il sait ce que c’est et n’en n’aura peut être jamais. Il n’est pas aussi vaillant que dans les contes et il ne nous emmènera pas forcément a des bals dansant. Oui c’est la vraie vie, bienvenue.

Alors allez où votre cœur vous emporte, arrêtez les sélections avec pour mesure les rêves d’enfants.

 Pour la petite histoire,il fut un temps ou je cherchais un chéri, peu importe je voulais juste un « prince charmant » moi aussi (pour l’amour de Dieu) lol. Mais beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis,j’ai compris qu’il ne fallait pas rechercher un prince juste par peur d’être seule ou pour pouvoir l’afficher sur les réseaux sociaux,des trucs du genre etc : NON.

Le célibat aussi pesant qu’il peut être par moment, a été une chance pour moi, j’ai appris à mieux me connaitre, à savoir ce que je voulais réellement, j’ai revu certains de mes critères à la hausse et d’autres à la baisse, j’ai appris à me remettre en question, à investir du temps par moi même, pour moi-même en moi même; j’ai appris à mieux m’aimer etc. Aujourd’hui je sais ce que je veux,je ne veux pas un prince des contes, celui là n’a rien a voir avec la femme réelle, au quotidien imprévisible que je suis. La douce lunatique que je suis, veut d’une personne qui m’aime, me respecte et me comprenne. Peu m’importe s’il est beau, qu’il soit courageux ou qu’il ait des allures de prince charmant, je relève le défi de faire de lui MON prince charmant a moi, car après tout :tout ce que nous voulons toutes c’est cette moitié là qui nous aime et qu’on aime aussi tendrement.

Cette personne qui nous aime oui. Mais pour que quelqu’un nous aime comme il faut ; il faut au préalable que nous nous aimions nous même de la bonne manière. Voila pourquoi je suis convaincu qu’il faut d’abord tomber amoureux de soi, nous aimer nous même passionnément..L’autre n’aura d’autres choix que de nous aimer,comme on s’aime nous même, voire plus.

J’ai fini par comprendre que si on prend la relation pour un endroit ou on attend de l’autre une démonstration d’amour à notre égard; démonstration d’amour qui comble notre manque d’amour envers nous même et en plus démonstration de son amour pour nous: elle est simplement vouée à l’échec. Car si aimer est un rendez vous du donner et du recevoir,c’est plus celui de donner à l’autre que d’exiger de recevoir de lui. L’autre n’est pas supposé nous aimer à notre place, l’autre nous aime ‘’simplement’’.

J’ai fini par comprendre que si beaucoup de relations se conjuguaient au passé c’est parce que les ex attendaient l’un de l’autre des ‘’attentions’’ qu’ils étaient sensés se donner eux même. Le monde est assez compliqué à lui seul pour que le couple soit aussi une zone de conflits permanents ou l’un exige de l’autre des ‘’choses’’ qu’il ne peut que s’apporter a lui-même. J’ai fini par comprendre qu’il fallait travailler sur soi d’abord, prendre du temps pour se ‘’perfectionner’’…car pour être la bonne ‘’moitié’’ de l’autre, il faut bien être à la ‘’hauteur’’. Car le moment venu,on ne veut pas être un ‘’à peu près’’ pour l’autre mais sa ‘’perfection’’.

J’ai fini par comprendre que je ne veux pas être en couple pour que l’autre me chante avec des violons ‘’je t’aime’’ à longueur de journées : NON. Sincèrement je n’ai que faire de quelqu’un qui passe son temps à me dire qu’il m’aime s’il ne m’apporte ce ‘’plus’’ que les autres cellules sociales (famille,amis etc) ne m’apportent .

J’ai fini par comprendre que je ne recherchais pas d’une ‘’ombre’’ hell NO. La lunatique que je suis trouve un havre de paix dans la solitude.

Je ne sais pas pour vous mais voila j’ai fini par comprendre.

j’ai fini par comprendre qu’on ne peut véritablement envisager une relation durable avec quelqu’un qu’une fois qu’on aura pris connaissance de son ‘’passé’’, qu’on l’accepte: qu’on décide ensuite non de le juger mais de faire partie de son futur, de le construire ensemble. Que l’autre ne peut être sans défauts, que la perfection est un « mal » dont il faut savoir se passer.

J’ai appris que ce n’est que quand on accepte et tolère les défauts de l’autre, comme faisant partie de lui; que l’on peut construire quelque chose avec:les défauts parfaits comme on dit… Tirer l’autre en avant, croire en son potentiel, être là pour lui, vouloir son épanouissement personnel, ne pas l’enfermer dans la relation, l’encourager à se développer: s’accomplir pleinement en tant que personne: oui j’ai fini par comprendre que c’était ça aimer entre autres.

J’ai fini par comprendre que j’avais besoin de quelqu’un avec qui je sois super complice; quelqu’un à qui je puisse dire « t’es bête » et qu’il comprenne, qui me réponde qu’il m’aime aussi car oui ça voudra dire que je l’aime oui. …que j’avais besoin de quelqu’un qui soit à mon écoute mais qui sache aussi m’ignorer quand il le faut. Quelqu’un qui puisse percevoir dans mes ‘’non’’ des oui; quelqu’un qui sache lire mes détresses…qui me soutienne à 1000% .

(…)

« Mbon » voilà, à quelques jours de la  »saint valentin » (fêtes des « amoureux » hein) j’ai voulu m’ouvrir à vous et partager ces quelques lignes. Gare à celui qui me traitera de « fragile » après.

En tout cas j’ai envie de vous dire que si vous n’êtes pas en couple; ce n’est en RIEN du tout grave et il qu’il n’y a pas de quoi être triste…TOMBEZ AMOUREUX DE VOUS MÊME chaque jour un peu plus que le précédent,le reste viendra ;).

  Des bisous…

Publicités

35 réflexions sur “Mon chéri …

  1. fafa dit :

    lool. fragile vaaa.lool.
    être célibataire, oui c’est pesant, mais c’est necessaire je pense. on apprends a se decouvrir soi-même, a trouver les reponses a ces questions et a savoir reellement ce qu’on veut.et si etre celibataire tuais, je pense que je serai morte depuis moi…

    aussi, etre avec quelqu’un c’est l’accepter comme il est, accepter son passé, ne pas le juger mais plutot l’encourager a aller vers une bonne direction. TU as fais ressurgir certains de mes souvenirs avec ce billet. hummmm. bref ta tout dis je crois.
    au fait, t’es bête ma cherie. muaaaaah

    Aimé par 1 personne

    • Awwwwn je t’aime aussi fafa 🙈🙈🙈 ha ha et je ne suis pas fragileuuuh lol. 😭
      Etre célibataire n’est effectivement pas une maladie,c’est pesant par moment comme je disais mais c’est tout benef si ce moment est bien exploité 😋…
      Bref j’espère que les souvenirs qui sont remontés sont tous beaux.
      bisous ma chérie,toujours un plaisir quand tu laisses trace de ton passage ici 💋

      J'aime

  2. Yaya dit :

    Après on a juste envie d’être LE chéri de quelqu’un. CE chéri là dont on pourrait parler avec d’aussi belles phrases, dans une relation qui serait basée sur la complicité, la confiance et le dévouement l’un envers l’autre… tu inspires bien des gens à mon avis. Belle plume!

    Aimé par 1 personne

  3. Mireille dit :

    Muuuak 💋💋 mon bb t’as tout dit.. J’ai bcp appris à m’aimer j’avoue que cela n’as pas été facile mais ça paie toujours quand tu tombes sur la bonne personne juste après !! Il existe toujours le vrai amour. Bcp d’amour pour toi et ton chéri😍😍

    Aimé par 1 personne

    • Merci ☺. Euuuh mais je ne vois pas qui c’est,extrêmement désolé. Écris moi en privé ? Grooos bisous et merci d’être passé sur mon blog et surtout d’avoir laissé un commentaire ☺💋. J’attends ton message en privé.

      J'aime

  4. 😻😻 Marietta j’ai fini par le lire, avec beaucoup de retard 😔. J’adooooore! J’aime ce que tu y développe il faut vraiment parvenir à s’aimer et ne pas attendre de l’autre plus qu’il ne peut donner. Bref ❤ ❤ ❤

    Aimé par 1 personne

    • MarieTa 😜 lol.
      Eh ouiiii avec beaucoup de retard mais mieux vaut tard que jamais nespa?
      Merci de l’avoir lu finalement ☺ et surtout d’avoir let un com’
      Des bisous ma puce,au plaisir de te revoir plus souvent par ici 💋💋

      J'aime

  5. En parcourant ton fil sur hellocoton cet après-midi, je me suis dis que j’allais lire cet article (et le suivant aussi) mais j’étais sur mon lieu de stage et ma pause « glandage sur les blogs » était terminée. Alors dans le train sur le chemin du retour, j’ai commencé à lire (quand j’ai enfin capté internet) puis je suis arrivée et je me suis ruée sur l’ordi pour finir ma lecture, et là j’ai vu le commentaire que tu avais mis sur mon blog. Comme quoi… ^^ (j’ai vraiment une vilaine tendance à m’étendre hein!)

    C’est un bien joli article et je partage ton point de vue. J’ai coupé ma lecture (en sortant du train) à la fin de la partie où tu dis, entre autres qu’il ne faut pas attendre de l’autre des « attentions » en me disant que j’allais débattre de ce point-là avec toi mais après plusieurs minutes de marche et de réflexion intense,.. tu m’as fait réaliser que c’est pour ça que je suis bien dans ma propre relation. La raison de ce bien-être que je ne parvenais pas à m’expliquer, sur laquelle je n’arrivais pas à mettre des mots tu l’as fait, encore mieux que moi 🙂

    Du coup, je n’ai plus rien à dire, en dehors que 100% d’accord avec toi. Avant de laisser l’autre nous aimer, il faut qu’on s’aime soi-même pour s’épanouir. La vie en couple est tellement agréable comme ça. Réussir à vivre par soi-même avant tout. Alors ça peut certes être pesant (même si ça ne m’a jamais vraiment pesé personnellement) mais ça ne devrait tellement l’être !

    J'aime

  6. Une chose m’a perturbée dans ton article, tu dis qu’il faut tomber amoureux de soi pour que l’autre tombe amoureux de toi… C’est bizarre mais je ne m’aime pas je ne me suis jamais aimée et c’est pas demain que ça arrivera, mais mon chéri (héhé) est tombé amoureux de moi au moment où je me détestais le plus… Comment expliquer cela… ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s