Mes cheveux et moi…

Nous deux  ça a toujours été une histoire  »active » lol.
Oh oui active.

J’avais les cheveux crépus tout mon primaire,je me suis défrisé au cours de ma première année collège, pour ma première communion si je me rappelle bien.
Je me rappelle toute l’excitation que je ressentais a l’idée du défrisage.

J’ai adoré défriser mes cheveux, mes lamentations,pleures etc quand je devais me tresser allaient ENFIN cesser.

En troisième,j’ai coupé mes tifs de nouveau… En ce moment le retour au naturel n’avait pas autant  »d’ampleur ». j’étais juste une fille comme beaucoup d’autres en ce moment qui arborait ses cheveux naturels courts.

Faut dire que je n’ai pas choisi de me les couper en ce moment.

Lire la suite

Publicités

Suis je heureux (se) ?

La question principale que l’on devrait se poser souvent : « La personne que je suis est-elle heureuse ? »
Si la réponse est oui, ça veut dire qu’on fait bien les choses et des choses intéressantes pour soi, so  »good job »… Sinon, il faut se demander ensuite: « pourquoi ne suis je pas heureuse »? Est ce par rapport à moi même ou par rapport aux autres?

Je pense et je le dis souvent: « les autres on ne fait rien avec », alors si c’est eux l’épine dans la plante de votre pied: zappez tout simplement. Oui c’est plus facile à dire qu’à faire, je le sais. Mais je vous promet il n’y a pas d’autres moyens.
Si les autres vous rendent malheureux, zappez les tout simplement je vous le répète.

Quoi qu’on dise, ce qui importe c’est le bonheur de soi. Ce n’est pas être égoïste, c’est être au soin de soi, avoir de l’amour propre. C’est important de se soucier de soi et de son bien être.

Alors si, par contre, on est malheureux à cause de soi, je pense que c’est surement qu’on ne fait pas quelque chose de la meilleure des façons ou encore qu’on ne fait pas les choses qu’on devrait faire,comme on devrait les faire.

C’est important pour se rendre heureux, de pouvoir se dire la vérité. C’est primordial. Se dire la vérité c’est le début du bonheur. Lire la suite