Pamela…

Pourquoi cet article ?
Parce que tout autour de nous, à travers le monde, nous avons des passionnés « de », ces personnes qui aiment tellement une chose qu’elles peuvent en parler des heures durant. Je trouve ça « beau » et comme j’ai une plateforme où partager, je décide de leur en consacrer un coin.
Aujourd’hui je vous invite à découvrir Pamela. J’ai rencontré Pam’ sur les réseaux sociaux et depuis quelques années j’adore tout simplement ce qu’elle fait alors je lui ai proposé une interview.

Bonjour Pamela, Peux-tu te présenter brièvement à mes lecteurs ?

Bonjour Marieta,
Alors je m’appelle Pamela, 23ans, je suis d’origine togolaise et j’habite en région parisienne.

Depuis quand prends tu des photos ?

Je ne saurai répondre avec exactitude, mais j’y consacre beaucoup de mon temps depuis maintenant 3ans.

Avec quel matériel prends-tu les photos ?

Toutes mes photos jusqu’en novembre ont été prises avec mon IPhone 5s.
Maintenant je shoot avec un canon 700D.

 

Comment ça se passe quand tu veux prendre une photo ?

En premier c’est la luminosité.

Chez moi la lumière du jour rentre assez facilement et cela m’aide beaucoup, après faudra composer le décor et trouver le bon angle.

Depuis quelques temps la majorité de mes photos sont des photos de rue.

J’ai besoin de m’habituer au mode manuel de mon appareil et pour cela rien de mieux que de sortir de chez soi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour mes photos de rue, j’attends qu’il y ait moins de passant, dans d’autres cas je ne me retiens pas à appuyer sur le déclencheur.

Ce qui est drôle, c’est que la majorité des passants s’arrêtent, d’autres me font un sourire, même des barmans prennent la pause lol.
Je rencontre des gens sympathiques et certains deviennent même des amis. Lire la suite

Un blog de plus:c’est MON blog…

Je regarde mon téléphone, j’arrive à lire avec mes yeux endormis 0hr47! Je décide d’aller au lit, la journée a été longue, normale que je sois fatiguée! Je regagne mon lit toute somnolante mais avant de dire mes prières et de me glisser sous les draps, je décide de faire un tour vite fait sur twitter.
Le tour « vite fait » se prolonge, c’est ainsi que plus d’une heure après j’étais toujours là à fouiner quand je tombe sur le lien d’un article d’un compatriote blogueur. Interpellée par le titre, je clique sans hésitation sur le lien et c’est a peine en 3min que je dévore les quelques lignes qui composaient l’article. Je me suis dis: « mais tiens ma chère ça fait un bon bout de temps que tu aurais aimée être celle qu’on lit en ce moment, que ce soit le lien de ton article qu’un lecteur suive là ».

En effet, j’aime lire et écrire. C’est depuis mes années collège, quand je tenais mon journal intime que j’ai eu pour la première fois cette envie de tenir aussi un ‘journal public’ pour parler de tout et de rien. Mais a cette époque il faut dire que je manquais cruellement de confiance en moi, donc j’ai abandonné l’idée.
Ensuite j’ai découvert Facebook, cette plate forme qui répondait en ce moment là à mes « besoins ». Je pouvais y poster ce que je voulais, quand je le voulais et de la manière dont je le voulais. Puis Facebook a voulu me changer, j’ai désactivé mon compte. Au même moment une amie me conseillait* twitter, me connaissant elle savait que j’avais plus que besoin de mon* espace d’expression. J’ai donc créé mon compte twitter, et depuis, que du bonheur; du moins en gros, je ne me plains pas de twitter (pour le moment). J’y ai découvert des personnes juste magnifiques, je fais des découvertes/expériences extraordinaires au quotidien, j’en apprends des choses… Mais la pie que je suis n’est plus a l’aise avec les 140 caractères. Beaucoup de mes followers (twittos) et amis ont réclamés que je tienne un blog; j’ai toujours voulu en tenir un; et la femme en construction que je suis, n’étant plus la petite fille en manque de confiance: voici qu’elle se lance enfin dans le bloging*.

Lire la suite